En bref:

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes de fin d'année. 

Cette année, nous comptons 7 jubilaires

  • Richard Maucourant : 50 ans
  • Damien Verbracken : 30 ans
  • Jean-Noël Hasoppe : 20 ans
  • Daniel Van Rillaer : 20 ans
  • Romain Van Rillaer : 20 ans
  • Charles Fourez : 20 ans
  • Benoit Debotte : 20 ans

Félicitations aux heureux jubilaires ! Ils ont répondu à quelques questions:

Richard Maucourant

Richard 70

Age ? 54 ans

Profession ? Informaticien

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? A 4 ans et demi. J'ai été mis dans le bain par mon papa qui avait fait le Gille dans les années 50.

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ? J'ai rejoint les Sans Pareils lors de la première assemblée générale en 1986 car j'étais séduit par la philosophie de la société.

 Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? Une grande fierté et beaucoup de reconnaissance pour les membres de ma famille qui m'accompagnent depuis tant d'années. SI vous voulez en savoir plus cliquez ici

 Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? On boira une petite coupe de plus.

 Une anecdote à raconter ? Deux relatives à des soumonces générales

- Lors de la première soumonce générale chez les Sans Pareils en 87, la cagnotte avait choisi un costume de gondolier et la personne qui avait confectionné les rames avait vu grand, très grand et c'était du solide. Au bout de quelques heures, nous avons dû improviser un atelier de menuiserie dans la cuisine du café "Le Billard" pour raccourcir les rames et ainsi soulager nos bras fatigués.

- Une année pas si lointaine, nous avions organisé une réunion de cagnotte pour décider du costume de soumonce. Au bout de trois belles heures de discussion, tout est réglé et chacun s'en repart très satisfait, ce sera certainement un de nos plus beaux costumes. Hélas, quelques jours plus tard, un membre de la cagnotte, peu habitué aux  subtilités des réseaux sociaux, révèle le costume involontairement sur Facebook. Discussion au sein de la cagnotte, les téléphones chauffent et finalement la décision est prise de passer à un plan B. Ce costume restera l'un des plus beaux que nous ne porterons jamais.

 Quel est ton moment préféré ? Le dimanche matin.

Orange ou Ramon ? Ramon, beaucoup plus facile pour danser.

 Avant-Dînner ou Musique ? Avant-dînner. Je suis ce qu'on appelle un Gille de caisse, j'aime la proximité et la complicité avec les tamboureurs.  Les premiers Avant-dînners joués lors de la répétition de batterie et du dimanche matin sont toujours des moments qui prennent aux tripes. 

Quel est ton air de musique préféré ? J'ai des frissons lors de la première aubade matinale et quand on annonce le dernier petit jeune homme de Binche.

As-tu d'autres hobbies, et si oui lesquels ? La photographie, le jardinage et les voyages.


Damien Verbracken

Damien30

 

Age ? 29 ans, donc dans ma trentième année !

Profession ? Mécanicien vélos

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? À l’âge de 6 mois, pour suivre papa.

 Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ? Une histoire de famille et je ne voudrais pas faire Le Gille ailleurs !

 Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? Ce sera une belle journée sous le soleil (ou la pluie) avec mon amoureuse, la famille et les copains.

 Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? Il ne faut jamais rien prévoir, sauf le dimanche matin pour le ramassage, tout le reste s'improvise ou plutôt se fait naturellement prévois une tournée de plus de champagne.

 Une anecdote à raconter ? Une année où un tamboureur (Fred) n’a pas pu jouer à la soumonce générale mais avec un ami (Antoine), on a réussi à lui faire enfiler un costume de golfeur, il nous a rejoint pour la fin de la soumonce et c'était magique ! 

Quel est ton moment préféré ? Le dimanche matin quand j’ai l’occasion de partir de la maison pour aller traverser les campagnes et le rondeau devant le local avant de repartir en batterie

Orange ou Ramon ? Panier vide 😁

Avant-Dînner ou Musique ? Avant-dînner

Quel est ton air de musique préféré ? Quand M'grand-mère et le dimanche soir quand Gaetan nous annonce Les marins entre le pas de charge et le petit jeune homme de Binche

As-tu d'autres hobbies, et si oui lesquels ? Le vélo et la course à pied mais aussi la préparation des badines pour la soumonce générale.

 

 

 

 

 

Jean-Noël Hasoppe

Jean No 2

Age ?  49 ans, je suis né le 20/03/1970

Profession ? Agent au Tec Charleroi

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ?  En 1970, mon papa Jacques Hasoppe faisait le Gille et j'étais encore au biberon mais j'avais déjà cela dans le sang. Mes parents tenaient un magasin de fleurs (Le panier fleuri).

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ? Un lundi de Pâques 86,  mes parents sont venus saluer les anciens, ils ont convaincu mon papa d'intégrer la nouvelle société et bien -sûr,j'ai suivi.

 Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? En toute honnêteté, rien de particulier. Je vais bien fêter ça en buvant un peu plus de champagne avec mes amis

 Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? Non, je vais juste essayer d'en profiter au maximum.

 Une anecdote à raconter ? En 1996,  j'étais invité chez Thierry Peeters pout le diner mais la matinée fut très bien arrosée, donc je me suis assoupi dans la paille étalée dans le garage. Lors du ramassage pour le cortège, j'ai entendu la douce voix de Michel Valentin disant à mon père qu'il fallait me laisser me reposer et qu'il repasserait plus tard. Dès que je l'ai entendu, je me suis réveillé, droit un comme i et je suis reparti. J'ai terminé aux petites heures le lundi matin avec Serge Maucourant qui voulait absolument ramener un poulet du marché.

 Quel est ton moment préféré ? L'aubade matinale

Orange ou Ramon ? Ramon

 Avant-Dînner ou Musique ? Les 2 car ils ont chacun leur charme

Quel est ton air de musique préféré ? Polka marche et le petit bonhomme de binche

As-tu d'autres hobbies, et si oui lesquels ? Le football, la pétanque, les marches de l'entre Sambre et Meuse, l'histoire de Napoléon et bien-sûr ma famille proche

 

Daniel Van Rillaer

Daniel van rillaer

Age ? 63 ans

Profession ? Sgt pompier Mécanicien

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? Année 2000, grâce à l’incitation d’un ami pompier et le souhait de mon fils.

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ? Pour réaliser le souhait de mon fils qui avait des amis scouts au sein de la société et c'est une société prestigieuse à mes yeux.

Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? Une fierté et une satisfaction en tant que Fleurusien.

Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? Oui, un peu plus de champagne avec des Amis.

Une anecdote à raconter ? Il y en a beaucoup, mais une année après avoir reçu le costume, le lendemain matin bossage, pas moyen de me mettre de la paille ! Forcément j’avais passé la vareuse de mon fils, nous n’étions pas encore très bien remis de la veille, mdr mdr

Quel est ton moment préféré ? Le ramassage du dimanche matin et le lundi soir

Orange ou Ramon ? Ramon

Avant-Dînner ou Musique ? Avant-dînner

Quel est ton air de musique préféré ? L'aubade matinale

As-tu d'autres hobbies, et si oui lesquels ? La Mécanique, le bricolage et la musique

 

Romain Van Rillaer

romain

Age ? 33 ans

Profession ? Pompier

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? En l’an 2000. J’en parlais depuis plusieurs années avec mon père car j’ai été habitué à ce folklore depuis toujours et nous en apprécions l’ambiance en tant que spectateurs chaque année. Une de ses connaissances nous a invités à nous lancer dans l’aventure cette année-là. Il n’en a pas fallu plus pour que j’insiste encore une fois. Ce fut la bonne!

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ? 3 ans plus tard, l’ambiance au sein de notre première société n’était plus aussi intacte qu’à nos débuts. Pas mal d’amis scouts étaient et sont toujours gilles au sein de la société des Sans Pareils. Ils m’ont incité à les rejoindre, c’était une évidence et ayant commencé l’aventure ensemble, mon père a suivi la même voie, d’autant qu’il avait également certaines connaissances au sein de la société.

Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? Mon travail m’a amené à quitter Fleurus et si j’y reviens régulièrement pour voir ma famille, la cavalcade est le rendez-vous incontournable annuel de la ville où j’ai grandi. Après 20 ans de participation, cette médaille est un peu comme un signe de reconnaissance, de fierté de ma région d’origine et de mon attachement à son folklore. Je vis dans la région montoise qui est aussi empreinte de folklore, un folklore séduisant également et reconnu, avec un chouette esprit mais tout à fait différent…Ca n’empêche que chaque année, je reviens aux sources en quelque sorte avec la cavalcade de Fleurus, je ne saurais pas faire autrement…Et cette médaille en témoigne.

Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? A part célébrer ce cap au champagne après notre passage à l’hôtel de ville avec les membres de notre cagnotte, avec également des amis et des connaissances appréciées, non. Chaque année est une exception.

Une anecdote à raconter ? Je ne me souviens plus de l’année exacte mais bien de l’histoire. Notre société était à l’arrêt dans la rue Vandervelde durant la cavalcade du dimanche après-midi. Un ami s’est rendu compte qu’il avait cassé la bride d’un de ses sabots et m’a demandé si je voulais bien l’accompagner à quelques rues de là pour tenter de la réparer. Sur notre chemin, pratiquement arrivés, une porte s’est ouverte et 2 charmantes demoiselles, euphoriques, sont sorties en nous suppliant de rentrer prendre un verre chez elles. A l’intérieur, une famille était réunie autour d’un repas, il y avait de la musique, une ambiance de fête. Les gens étaient heureux de voir arriver deux gilles. Nous leur avons offert quelques oranges et les 2 demoiselles nous ont invités à danser. En fait, elles ne nous ont carrément pas laissé le choix, même si nous avons assez vite accepté. En repartant, on s’est dit : « ce n’était pas un rêve, pas de doute, aujourd’hui le gille est roi ! »

Quel est ton moment préféré ? Le ramassage. Le fait d’entendre les premiers roulements de tambours et l’aubade matinale à travers les rues encore désertes de la ville, c’est pour moi le moment le plus enthousiasmant.

Orange ou Ramon ? Question difficile. J’aime le ramon pour danser, « battre la mesure », pour le symbole qu’il représente et pour les moments où on le porte (ramassage, avant-dîner) mais je préfère l’orange pour son offrande et le plaisir de chercher des têtes connues dans la foule, des têtes qu’on ne voit parfois qu’à l’occasion de la cavalcade. L’offrande permet aussi parfois d’installer une sorte de jeu avec des personnes qui apprécient l’ambiance qu’on apporte, d’établir une forme de sympathie avec des gens qu’on ne connait absolument pas.

Avant-Dîner ou Musique ? Avant-Dîner. J’aime la musique mais ce qui est le plus vibrant à mon sens, ça reste la batterie. Au même titre que les fins de sorties, l’avant-dîner est un moment de la cavalcade où les gilles sont davantage en communion avec la batterie. Notamment lors de l’entrée dans le hall de l’hôtel de ville où le claquement des sabots résonne au rythme des tambours. C’est un moment magique et toujours trop court.

Quel est ton air de musique préféré ? L’air du doudou. En dehors du clin d’œil à ma région « d’adoption », c’est pour moi l’un des plus entrainants.

As-tu d’autres hobbies, et si oui lesquels ? J’ai pas mal de passions mais plus vraiment de hobbies. J’adore mon métier, même si c’est une véritable vocation et non un hobby, il représente une grosse partie de mon emploi du temps. J’aime la musique et plus particulièrement la guitare. J’aime le sport et plus particulièrement le rugby. Le monde automobile, le cinéma et la cuisine sont d’autres centres d’intérêt.

 

Charles Fourez

charly

Age ? 71 ans.

Profession ? Professeur pensionné.

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? En 2000 pour rejoindre mon fils et les amis.

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ?  Pour fêter mes 20 ans avec mon fils, mes petits-fils et mes amis.

Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? 20 ans d'amitié.

Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? Une fête entre amis.

Une anecdote à raconter ? Lors d’un ramassage, j’ai glissé sur le passage à niveau.  Depuis quand nous y arrivons, tout le monde chante le passage à niveau.

Quel est ton moment préféré ? Le ramassage.

Orange ou Ramon ? Orange

Avant-Dînner ou Musique ? Avant-Dînner.

Quel est ton air de musique préféré ? L’aubade matinale.

As-tu d’autres hobbies, et si oui lesquels ? Aller voir mon petit-fils jouer de la caisse.

 

Benoît Debotte

Benoit Debotte

Age ? 32 ans.

Profession ? Cheminot SNCB.

Quand as-tu commencé à faire le Gille et pourquoi ? En 1993, pour suivre l’exemple de mon père.

Pourquoi as-tu rejoint les Sans Pareils ?  Parce que mon père y était déjà inscrit.

Qu'est-ce que cela représente pour toi d'avoir une médaille cette année ? Une grande fierté de faire partie de la famille des Sans Pareils, 20 années cela représente énormément de bons souvenirs avec les amis et la famille.

Prévois-tu quelque chose de particulier cette année ? Non pas spécialement, je compte profiter un maximum et très certainement boire une coupe ou deux en plus. (Je vais quand même essayer de tenir la voiture de mes parents intacte cette année :-D )

Une anecdote à raconter ? Une année, lors de la soumonce générale, nous avons eu l’idée de nous déguiser en PLOP, le personnage de dessin animé. Nous n’avions pas pris en compte que cette année là beaucoup d’enfants suivaient la série télévisée. Jamais autant de jeunes femmes ne sont venues nous demander de faire de photos … il s’agissait en réalité de poser avec leurs enfants.

Quel est ton moment préféré ? Le ramassage du dimanche matin reste un moment magique.

Orange ou Ramon ? Ramon

Avant-Dînner ou Musique ? Avant-Dînner.

Quel est ton air de musique préféré ? Le Pas de Charge

As-tu d’autres hobbies, et si oui lesquels ? Les travaux dans ma maison… un hobby que je souhaiterais arrêter au plus vite.

Rejoignez-nous sur facebook

Temps restant avant la prochaine aubade matinale: 128 Jours
Dernière mise à jour: lundi 25 novembre 2019, 11:06.